الأرشيف الشهري: أكتوبر 2013

The error and the impasse of the modern psychology

psychologist

The requirement imposed on anyone who wants to practice psychoanalysis as a profession is to be first ” psychoanalyzed ” himself..So from what source did the first psychoanalyst obtain the “power ” that they communicate to their disciples, and by whom where they themselves ” psychoanalyzed in the first place..from what source then did modern psychology first originated ??

This question touches upon the very kernel of this issue !

No psychology or science of the soul without Metaphysic

An authentic and integral psychology needs a priori to be rooted in and intrinsically connected to a spiritual tradition in order to be effective. Indeed each orthodox spiritual tradition contains a corresponding integral psychology, since the spirit simultaneously supersedes the psyche and includes it, however the reverse is not true for the psychology , as the psyche is always subordinated to what is higher than it , namely spirit..

We racall an illuminating point that speaks to the unanimity of all integral psychologies that correspond to their traditional spiritualities before the rupture of the modern world “ There is no science of the soul without a metaphysical basis to it and without spiritual remedies at it s disposal “

Modern psychology has not only radically left but negates it s metaphysical origin, it now seeks to cure the mind in isolation rather than recognize the separation of the soul from the spiritual domain as the roots of the problem.

Indeed , the word “mental” is often used to indicate the domain which has been explored by western psychologist and which is often expressed by the word ” psyche” so as to avoid religious inferences suggested by the word ” soul” and his

استمر في القراءة

الإعلانات

الفرق بين العلوم الطبيعية و العلوم الانسانية

human science في العلوم الانسانية مثل علوم التاريخ و الدين و الاقتصاد و السياسة  يحتمل ان يصبح حاصل ضرب رقم اثنين برقم اثين يساوي خمسة ! اما في العلوم الطبيعية فهذا الحتمال غير وارد على الاطلاق , و لا يمكن ان يحدث ان يكون حاصل ضرب اثنين باثنين غير اربعة

و لماذا كل هذا التضارب بين العلوم الطبيعية و العلوم الانسانية, فهذا هو موضوع هذه التدوينة .

العلوم الطبيعية محكومة في استنباطها بعنصريين اساسيين و هما عنصر الملاحظ (بكسر الحاء) المتابع  و هو الانسان و عنصر الملاحظ (بفتح الحاء)و هي الطبيعية 

أما العلوم الانسانية فالانسان يقوم فيها بدوريّ الملاحظ  (بكسر الحاء) و الملاحظ (بفتح الحاء) و هنا يكمن الاختلاف الكبير بين العلوم الطبيعية و العلوم الانسانية

فالعلوم الطبيعية لا يدخل فيها اي نوع من الهوى البشري او العنصرية لعرق على عرق اخر او التحزب لفكرة سياسية معينة او الانتصار لدين معين, و شيء اخر مهم ان هناك انفصال بين الانسان و الطبيعة و هذا يجعل الانسان له قدرة اكبر على الفهم و التتبع و ادراك هذه الطبيعية فهو منفصل عنها يراقبها

استمر في القراءة

L’ arbre symbole de l’homme universel par Ibn Arabi

treee

Dans “Le Livre de l’Arbre et des Quatre Oiseaux” Ibn Arabi ,  décrit l’Arbre en tant que symbole de l’Homme Universel, de l’être dans sa totalité et développe quatre principes à la base de sa manifestation. L’Arbre et les principes de sa manifestation concernent aussi bien la Manifestation universelle que sa modalité individuelle .L’Arbre symbolique de l’Islam apparaît notamment dans la vision d’un Maître soufi du XIIIe siècle de notre ère, Muhyiddin ibn Arabi aussi appelé Cheikh al-Akbar (le Plus Grand des Cheikhs). Il en donne une description dans deux traités concis qui laissent bien souvent les lecteurs du XXIe siècle quelque peu perplexes. En effet, le récit d’Ibn Arabi ne fait que traduire son expérience intérieure: “Je ne parle que de ce que je goûte” (Futûhât).Ibn Arabi a mené sa quête sur les terres de son Andalousie natale et dans l’ensemble du monde arabe. استمر في القراءة

Le danger et l ‘illusion des "prophéties"

Le mélange de vrai et de faux qui se rencontre dans les «pseudo-traditions» de fabrication moderne, se retrouve aussi dans les prétendues «prophéties» qui, en ces dernières années surtout, sont répandues et exploitées de toutes les façons pour des fins dont le moins qu’on puisse dire est qu’elles sont fort énigmatiques; nous disons prétendues, car il doit être bien entendu que le mot de «prophéties» ne saurait s’appliquer proprement qu’aux annonces d’événements futurs qui sont contenues dans les Livres sacrés des différentes traditions, prophecy2 et qui proviennent d’une inspiration d’ordre purement spirituel; dans tout autre cas, son emploi est absolument abusif, et le seul mot qui convienne alors est celui de «prédictions». Ces prédictions peuvent d’ailleurs être d’origines fort diverses; il en est au moins quelques-unes qui ont été obtenues par l’application de certaines sciences traditionnelles secondaires, et ce sont assurément les plus valables mais à la condition qu’on puisse en comprendre réellement le sens, ce qui n’est pas toujours des plus faciles car, pour de multiples raisons, elles sont généralement formulées en termes plus ou moins obscurs et qui ne s’éclaircissent souvent qu’après que les événements auxquels ils font allusion se sont réalisés; il y a donc toujours lieu de se méfier, non de ces prédictions elles-mêmes, mais des interprétations erronées ou «tendancieuses» qui peuvent en être données. Quant au reste, en ce qu’il a d’authentique, il émane à peu près uniquement de «voyants» sincères mais fort peu «éclairés» qui ont aperçu des choses confuses se rapportant plus ou moins exactement à un avenir assez mal déterminé, le plus souvent, quant à la date et à l’ordre de succession des événements et qui, les mélangeant inconsciemment avec leurs propres idées, les ont exprimées plus confusément encore, si bien qu’il ne sera pas difficile de trouver là-dedans à peu près tout ce qu’on voudra.

On peut dès lors comprendre à quoi tout cela servira dans les conditions actuelles: comme ces prédictions présentent presque toujours les choses sous un jour inquiétant et même terrifiant, parce que c’est naturellement cet aspect des événements

استمر في القراءة

Ibn ‘Arabi’s vision of Woman

sufi womanWoman as Human Being

Ibn ‘Arabî views human reality as one in all human beings, males and females. The two genders are equal in respect of humanity, and that is their origin. Maleness and femaleness are contingent states in the human essence. He says: “Humanity unites male and female, and in it maleness and femaleness are contingencies, not a human reality. He also says: “Eve was created from Adam, and so she has two determinations (hukm), that of male by virtue of origin and that of female by virtue of contingency. Based upon this gender equality as human being, woman is qualified to work in all the same occupations as a man does, and possesses the aptitude for the performance of all intellectual and spiritual activities.

    Woman’s aptitude for knowledge

Sufi circles are, for the most part, open to both genders, looking upon woman as a human being and not as a female, as a person with exactly the same aptitude for divine closeness and gnosis as a man.

Ibn ‘Arabî further developed the vision of the sufis who preceded him, with regard to women being people of knowledge and gnosis. Woman manifested in his works in two aspects: the sufi and the Fikh fields.

Woman as spiritual teacher, guiding the shaykh, and spritual mother

This characterisation was personified by a woman of gnosis from Seville,

استمر في القراءة

Le néo-spiritualisme et son erreur : René Guénon

Parmi les plus dangereuses erreurs de l’Occident moderne, il en est une qui s’est établie en Amérique depuis moins de cent ans, précisément depuis 1847, et qui est connue sous le nom de « néo-spiritualisme » ou « spiritisme » (ar-rûhâniyya al-hadîtha). On pourrait définir ce dernier en disant qu’il consiste à croire à la possibilité d’une communication avec les morts par l’intermédiaire de moyens matériels. Le néo-spiritualisme a vu le jour à partir de phénomènes naturels, comme l’émanation de voix ou le mouvement d’objets dans certaines habitations, qui se produisent sans cause évidente. Ce type de phénomènes a été remarqué de tout temps et partout, et il n’est donc pas possible de dire qu’il soit exceptionnel. Pour quelle raison, dans ce cas, les Occidentaux en ont-ils fait une croyance nouvelle alors que personne n’en avait jamais eu l’idée auparavant ?

La vérité est que, s’étant insurgés contre le matérialisme (mâddiyya) de plus en plus répandu, ils ont tenté de mettre en place une méthode occulte qui s’applique à détruire ce matérialisme. Si nous considérons que leur but est en soi juste, les moyens qu’ils ont utilisés pour atteindre ce but ne sont cependant pas de même.

Il est vrai que l’erreur est toujours un mal, et dans ce cas nous serions d’accord avec

استمر في القراءة

هكذا ينام المعتقلين السوريين في سجون الاسكندرية

هكذا ينام المعتقلين السوريين في سجون الاسكندرية

انشروها علها تصل لمن بقي فيهم ذرة من ضمير او انسانية

Syrian refugees